© Copyright 2012 ~ NOMAD INDUSTRIES ~ RSS | Email | Twitter | Facebook | Youtube | Google+

Image Image Image Image Image
Scroll to Top

En Haut

Philosophie

La vision du futur de Lise Marcogliese

Sur 03, fév 2012 | Aucun Commentaire | Catégorie: Philosophie, Visions du Public | Auteur: Jason Rodi

De nos jours le volume et la diffusion d’informations croient à un rythme de plus en plus vite. Il y a dix ans de cela, jamais nous n’aurions imaginé pouvoir communiquer à travers le monde, avec des instruments tenant dans la paume de notre main. Comment l’être humain s’ajuste-t-il aux nouvelles technologies. Nous sommes dépendants de nos téléphones, téléviseurs, automobiles, les personnes se rendent disponible 24 heures sur 24 et cela à travers le monde entier. Combien de temps le corps humain pourra t’il résisté a ce rythme effréné ?

Les technologies nous ont rendu la vie plus facile, par contre elles nous ont accablés par de nouveaux problèmes. Les gens ne se parlent plus, ils communiquent. Courriels, textos, conversation téléphoniques. Nous sommes seuls dans un monde surpeuplé.

Mais que deviendrons-nous dans le futur ? Je crois que l’être humain cours à sa perte. Il deviendra impotent, nourris aux produits chimiques. Sans grand respect de l’environnement. Il cherchera a se surpasser en technologies qui lui rendront la vie encore plus facile, ou probablement deviendra esclave de ses propres technologies. L’être humain qui ne se souciait que très peu de l’environnement, du réchauffement de la planète, de la déforestation et de la pollution sera désormais à la merci des réactions planétaires. La qualité de l’air, de l’eau et des sols sera réservée qu’aux plus puissants. Les autres de l’espèce qui ne pourront pas se payer un endroit à l’abri des risques environnementaux périront, ou muteront en une nouvelle espèce.

Si cette capsule traverse le temps et résiste aux intempéries, c’est que je me serai trompée, au plus grand bonheur de l’humanité.

J’ai écris ces mots, pour oublier la lourdeur du désir. J’ai pensé ces idées, pour alléger le poids de mes remors. J’ai respiré ces odeurs, pour m’imprégner de passions folles Et je vis aujourd’hui dans l’espoir que demain sera encore plus trépidant. Lise Marcogliese 17 Janvier 2000.

Laisser un commentaire