© Copyright 2012 ~ NOMAD INDUSTRIES ~ RSS | Email | Twitter | Facebook | Youtube | Google+

Image Image Image Image Image
Scroll to Top

En Haut

Visions du Public

Hâtons nous lentement et sans perdre courage – vision de Marie-Pierre L. Markon

Sur 25, mar 2012 | Aucun Commentaire | Catégorie: Arts, Philosophie, Visions du Public | Auteur: Jason Rodi

***Si comme la tortue, symbole du commencement du monde, de longévité et de sagesse ancestrale, nous nous « hâtons lentement et sans perdre courage » (citation de N. Boileau), alors tout est encore possible j’espère…Nous devons continuer d’avancer même s’il fait nuit, prendre le risque du grand saut dans le vide, traverser le fossé au-delà duquel on peut entrevoir l’aube d’un monde qui tournerait moins vite, plus juste, plus harmonieux.***

24

mar
2012

Aucun Commentaire

Catégorie: Arts
Visions du Public

Auteur: Jason Rodi

La Belle Verte – long métrage de Coline Serreau

Sur 24, mar 2012 | Aucun Commentaire | Catégorie: Arts, Visions du Public | Auteur: Jason Rodi

L’histoire débute sur une planète lointaine (la planète verte) habitée par une civilisation évoluée et égalitaire, vivant en parfaite harmonie avec la nature dans des paysages immaculés, et qui pratiquent certaines disciplines comme la télépathie. Lors d’une réunion du conseil planétaire, les habitants font le constat que cela fait 200 ans au moins qu’aucun volontaire ne s’est désigné pour visiter la Terre, au contraire d’autres planètes, qui déchaînent un enthousiasme très largement supérieur. Cherchant à en connaître les raisons, et profitant de l’expérience d’Osam, le dernier à s’y être aventuré, à l’époque napoléonienne, ils font le constat que la Terre abrite encore probablement une civilisation arriérée caractérisée par les inégalités sociales, le racisme, la monnaie, etc., une situation que l’avènement de la révolution industrielle n’a pu que faire empirer. On y apprend ainsi que sur la planète verte il y a eu également une époque industrielle avec des biens de consommation, mais cette époque est désormais tellement lointaine qu’elle ne s’étudie qu’en cours d’archéologie. Les habitants sont d’avis qu’en déconnectant certains Terriens ils pourront aider cette civilisation à progresser plus rapidement.

27

fév
2012

Aucun Commentaire

Catégorie: Visions du Public

Auteur: Participant

La modération

Sur 27, fév 2012 | Aucun Commentaire | Catégorie: Visions du Public | Auteur: Participant

Nous devrons apprendre à répartir la richesse, non pas monétaire, mais celle des ressources disponibles pour le bien-être de l’humanité.
Mais fort est de constater qu’encore aujourd’hui malgré la modernité, la compréhension de la vie, rien n’est fait pour que tous est droit à sa juste part. Mais que les riches sont de plus en plus riches, les pauvres suivent la même tangente, mais à l’inverse. Que faire pour retourner cette tendance lourde.

Tant que nous serons dans le rôle de dominants-dominés rien ne changera. Alors la fin arrivera sans qu’on ne puisse rien n’y changer.

Il faut cesser de prier et agir.

Je souhaite que nous prenions conscience du tort que nous faisons à la terre.

Mais nous sommes de plus en plus à l’habiter et jamais dans l’histoire de l’homme. Notre espèce ne meure plus donc nous demandons à nos ressources de plus en plus de productivité et ce de façon inéquitable.

Envoyé par : Gérard ROBERT
Amant de l’Arctique et de l’antarctique depuis toujours, mais ayant pu visiter depuis 2006 ces 2 régions 6 fois pour Arctique et 2 fois Antarctique. La 3 ième fois pour l’Antarctique se fera à compter du 29 mars et se terminera le 5 mai au Cap Vert.

 

 

Notre Futur par Mélanie Elliott et Pierre-Luc Schetagne

Sur 21, fév 2012 | Aucun Commentaire | Catégorie: Arts, Environement, Philosophie, Visions du Public | Auteur: Jason Rodi

Malgré la grande distance qui nous sépare, je me sens pourtant très proche de mes amis lorsque je reçois un message comme celui ci. Mélanie Elliott et Luc Schetagne on fait leurs propre expédition pour le futur, que j’ai inclus dans la capsule temporelle et laissé au sommet de l’île Bouvet, hier.

20

fév
2012

Aucun Commentaire

Catégorie: Visions du Public

Auteur: Participant

Ma vision du futur: ombre et lumière

Sur 20, fév 2012 | Aucun Commentaire | Catégorie: Visions du Public | Auteur: Participant

Bonjour aux personnes qui prendront connaissance du contenu de cette capsule temporelle. Il me fais très plaisir d’apporter ma contribution à ce projet. Grande fan de science-fiction, j’ai eu sous les yeux tout les futurs possibles, des plus invraisemblables aux plus réalistes, des plus idylliques aux plus sombres. Même si je ne souhaite que le meilleur pour l’humanité et notre belle planète, je me doute bien que l’avenir ne correspondra pas nécessairement à mes espérances. J’ai des espérances mais aussi des craintes dont certaines se sont peut-être déjà concrétisées en 2062. Cependant, si vous êtes notre avenir, le vôtre lui est encore à venir. C’est pourquoi j’aimerais décrire comment je vois le futur, en écrivant sur ce que j’anticipe et surtout sur ce que j’espère pour ce futur, le vôtre… et peut-être aussi le mien car, après tout, au moment ou vous lisez ces lignes, j’ai « à peine » 85 ou 86 ans!

 

Environnement

Quand je pense au futur de l’humanité, il est certain que c’est l’environnement qui me vient d’abord à l’esprit. Je m’inquiète de la disparition possible de plusieurs espèces animales et végétales, de la surpêche et de la pollution des océans qui pourraient entraîner des famines, des cultures transgéniques qui contaminent déjà les cultures biologiques, détruisent la diversité biologique et obligent les agriculteurs à utiliser des pesticides toxiques et cancérigènes. Je m’inquiète aussi des changements climatiques, de la pollution atmosphérique, des problèmes d’infertilité et des conflits pour l’eau potable et les dernières réserves de pétrole.

Je souhaite pour le futur de l’humanité des gouvernements conscients qui pensent à long terme et investissent massivement dans les énergies vertes, comme l’énergie solaire, les éoliennes, les hydroliennes (turbines sous-marines), la géothermie et l’hydrogène (à condition de produire celui-ci avec une source d’énergie aussi propre). J’espère que chaque être humain aura accès à une eau potable et que l’on construira des usines de dessalement de l’eau de mer afin de faciliter l’accès à l’eau pour les populations des pays côtiers lorsqu’il n’est pas possible d’aménager des puits (sous réserve de disposer du sel autrement qu’en le rejetant à l’eau évidemment). J’espère que l’agriculture se tournera vers des solutions naturelles et d’origine végétale pour contrôler les insectes, les parasites et les herbes indésirables.

La technologie permettra aussi sans doute de récupérer le carbone dans l’atmosphère et l’exploitation de la biomasse sera limitée à ce qui n’implique aucune combustion, (à cause des effets néfastes des particules fines sur la santé humaine). Les nouveaux bâtiments seront plus écologiques et bâtis avec des matériaux plus sains, les jardins de toit se multiplieront et le compostage sera chose courante. J’espère que les villes seront un peu moins dépendantes des campagnes pour se nourrir. Il sera sans doute difficile de trouver des matériaux de remplacement pour le plastique et les autres matières dérivées du pétrole (et de gérer la quantité déjà phénoménale de déchets engendrés par ces matières!)

Culture

Je crains que plusieurs langues ne disparaissent au profit de l’anglais (j’espère qu’il ne sera pas nécessaire de traduire mon message afin qu’il puisse être compris par la majorité des Québécois). Les différents peuples de la Terre auront sûrement beaucoup de difficulté à conserver leur culture qui fait difficilement le poids devant la culture américaine qui dispose de tant de moyens de s’exprimer. Je m’inquiète pour la survie des cultures menacée d’extinction, comme la culture Tibétaine et les cultures autochtones d’Amérique du Nord. Les langues qui auront survécu seront peut-être très appauvries, à cause des anglicismes et des expressions argotiques.

J’espère que l’humanité se servira de toutes les technologies modernes futures pour diffuser et sauvegarder ses langues et ses cultures. Des logiciels de traduction plus performants pourraient contribuer à sauvegarder les différentes langues. Celles qui ne possèdent pas encore de système d’écriture doivent être transcrites et numérisées pour laisser une trace de leur existence. Il y a tant de richesses culturelles sur cette planète, la disparition d’une seule d’entre elle serait une grande perte.

Technologie

Je crois que l’utilisation des technologies modernes de communication ira de pair avec une augmentation de la sédentarité et de l’obésité, de même qu’avec une virtualisation croissante des rapports entre les humains, ce qui pourrait augmenter le sentiment de solitude et la détresse humaine. La notion d’intimité devient déjà de plus en plus floue. Il est possible que les gens sortent de moins en moins de chez eux, peut-être même se visiteront-ils par hologrammes et auront-ils des rapports sexuels entièrement virtuels avec des combinaisons conçues pour reproduire les sensations corporelles. Je crains que l’omniprésence de la pornographie ne finisse par causer une désensibilisation progressive à l’érotisme, peut-être même à une perte générale d’intérêt pour la sexualité, ce qui contribuera sans doute aux problèmes sexuels (angoisse de performance, troubles érectiles, etc). Aucune technologie ne peut remplacer l’intimité, le contact avec l’autre.

Je ne m’attends pas à des voitures volantes ou à des télé-porteurs mais plutôt à des véhicules qui polluent peu, à des trains à très haute vitesse et à des appartements très automatisés, (ce qui engendrera de nouvelles frustrations lorsque, par exemple, les portes et les fenêtres refuseront de fonctionner…) La technologie fera disparaître beaucoup d’emplois manuels ainsi que des emplois dans le domaine des services. Les humains du futur se plaindront sûrement encore plus que nous de ne jamais pouvoir parler à un être humain (eh oui, on le faisait déjà en 2012!) J’espère au moins que le télétravail se développera suffisamment pour faciliter la conciliation travail-famille.

Santé

La médecine continuera de se développer et on pourra sans doute guérir des maladies mortelles actuellement incurables, comme le VIH ou le virus ébola, de même que des maladies et dégénératives comme l’Alzheimer ou le Parkinson. Peut-être pourront nous cultiver des organes comme on le fait déjà avec de la peau. Cependant, tout progrès en médecine devrait aller de pair avec l’accessibilité. Ce n’est pas normal que des enfants de pays pauvres meurent d’une maladie bénigne comme la varicelle pendant que des habitants des pays riches rêvent d’immoralité. On pourra sans doute prolonger la vie humaine dans le futur mais je suppose que ce ne sera disponible que pour les personnes qui en ont les moyens. Je crains que la recherche médicale ne soit plus que jamais soumis aux diktats du marché et que les maladies orphelines (génétiques pour la plupart) demeurent orphelines. Il faut que le financement de la recherche médicale soit d’abord motivée par le bien-être de l’humanité.

Côté démographie, le déséquilibre entre les naissances de filles et de garçons dû aux avortements sélectifs de fœtus féminin et à l’infanticide mènera à un certain effondrement démographique en Chine et en Inde (il y a en 2012 100 million de filles de moins que de garçons). Le trafic de filles et de femmes de même que les enlèvements et la violence sexuelle risquent donc d’augmenter, de même que la transmission d’infections transmises sexuellement. J’espère qu’un jour la naissance d’une fille sera accueillie avec autant de joie que la naissance d’un garçon et qu’on laissera les garçons et les filles grandir et étudier ensembles.

Dans cinquante ans, le VIH aura sans doute décimé la majorité de la population de certains pays pauvres d’Afrique, à moins qu’un traitement ne voit le jour et qu’il soit accessible à tous. J’espère que les mythes voulant que le VIH/SIDA soit un châtiment divin, ou encore une maladie qui frappe uniquement les homosexuels, les toxicomanes ou les prostituées finiront par disparaître et qu’on cessera de rejeter les malades. J’espère aussi qu’on réussira à guérir l’herpès car, même si cette maladie a l’air bénigne, elle facilite l’entrée du VIH dans le corps humain. Une éducation sexuelle saine est essentielle pour combattre les maladies et les préjugés.

Injustices

Toutes les formes d’exploitation m’ont toujours révoltée, j’aimerais que l’humanité voit un jour arriver la fin de l’esclavage, de la prostitution, du travail des enfants, de l’embrigadement des enfants-soldats et du travail à un salaire de misère. J’aimerais que les fléaux que sont l’intimidation, le racisme, la discrimination sexuelle, la violence conjugale, l’homophobie, l’itinérance, la maltraitance envers les enfants et les personnes âgées, les agressions sexuelles, la pédophilie, les crimes commis au nom de l’honneur, et les dépendances diverses (drogue, tabac, alcool, jeu, etc) n’existent plus que dans les livres d’histoire. J’aimerais que la richesse soit mieux répartie entre les pays et que les pays pauvres reprennent le contrôle de leurs ressources naturelles pour enfin s’épanouir.

Je souhaite que tout les enfants aient un jour accès, quel que soit leur sexe, à une bonne éducation qui leur permette un accès à des études supérieures, à un métier et donc à l’indépendance financière. Je souhaite que les femmes du futur puissent vivent une sexualité libre, aient la possibilité de choisir entre le mariage, le concubinage ou le célibat, qu’elles aient le choix d’avoir des enfants ou pas et qu’elles aient accès au divorce. Je voudrais qu’elles ne soient plus jamais louées, achetées ou vendues et que le fait d’avoir un enfant hors mariage ne soit plus un motif de honte ou de rejet. De plus, j’espère que le concept de dot ainsi que le système de castes disparaitra.

Le sort des aînés me préoccupe beaucoup. Le déséquilibre démographique des pays occidentaux ne rend déjà pas la tâche facile en 2012 mais j’imagine que tout ça va se stabiliser dans le futur. Quoi qu’il en soit, il faut absolument faire tout les efforts possibles pour assurer aux aînés un niveau de vie décent qui va au-delà de la simple satisfaction des besoins de base. Une vie n’est pas complète sans loisir, sans contact humain, sans rêve.

Spiritualité

Je crains que les guerres de religions de même que l’intégrisme religieux prennent de l’ampleur dans le futur. Les technologies modernes facilitent tellement la diffusion de la haine. J’aimerais que les religions ne soient plus exploitées à des fins politiques, commerciales, ou guerrières, ni qu’elles servent à promouvoir la haine de l’autre, à contrôler et à censurer les gens ou à créer des inégalités entre eux. J’aimerais aussi qu’elle ne serve plus à dévaloriser la science, la nature, l’amour, la sexualité, la contraception, les arts et la littérature. Les religions devraient appliquer les valeurs qu’elle disent défendre et ne pas perdre de vue qu’on ne peut pas imposer la foi.

En tant que personne n’appartenant à aucune religion, il est certain que je préfère au concept de religion une spiritualité axée sur des valeurs humanistes comme le respect, la non violence, la générosité et surtout l’empathie qui est la valeur la plus importante selon moi car c’est celle qui est à la base de toutes les autres et qui peut le mieux prévenir le crime et la souffrance. Comment peut-on vouloir faire le mal lorsqu’on est capable d’imaginer les souffrances que l’on provoque?

Conclusion

Je ne sais pas ce qui correspond au présent de 2062 dans tout ce que j’ai écris. J’espère qu’aucune de mes craintes ne s’est réalisée mais je suis réalise! Peut-être êtes-vous parfois tentés de faire des reproches aux générations précédentes. C’est compréhensible, nous en avons d’ailleurs nous-mêmes fait aux générations qui nous ont précédés. Soyez assurés que beaucoup d’entre nous avons œuvré de toutes nos forces pour un futur harmonieux. Nous n’en avons peut-être pas fait assez, ou encore ne disposions-nous pas de moyens suffisants. Bâtir le futur est un travail de longue haleine et la tache n’est jamais terminée. J’espère qu’il est toujours possible d’être heureux sur cette planète et que les êtres humains continueront de croire en un futur toujours meilleur. Que votre présent soit serein et que votre avenir soit à la mesure de vos rêves.

Crédits pour les photos: Stéphanie Leblanc.

Envoyé par : Stéphanie Leblanc, rédactrice web.

20

fév
2012

Aucun Commentaire

Catégorie: Visions du Public

Auteur: Participant

Plus tard, je crois que…..

Sur 20, fév 2012 | Aucun Commentaire | Catégorie: Visions du Public | Auteur: Participant

Je crois le monde sera fait de beaucoup de technologies. J’ai peur que les gens ne se voient qu’en Skype par ordinateur et qu’ils oublient le plaisir de partager la vie réelle. Plus tard, j’ai envie de croire que les guerres n’existeront plus, que les enfants du monde entier pourront manger à leur faim. Plus tard, j’ai envie de croire que les maladies seront choses du passé et que les gens mourront de vieillesse à 100 ans pour tous, un peu comme une horloge qui cesse de faire tic-tac tout simplement.

Plus tard, j’aime à croire que les humains auront appris du passé et qu’ils sauront prendre des bonnes décisions privilégiant l’équité au lieu du profit et de l’abus social des gens et de l’écologie.

Plus tard, j’espère que les humains seront meilleurs. J’ai confiance.

Envoyé par : Sylvie Niquet
Je suis née en 1959 au Québec, je suis une femme 53 ans – mère d’une fille 26 ans – conjointe de fait avec mon amour d’adolescente – Je travaille au gouvernement depuis plus de 14 ans. Je joue du piano. J’aime la famille, les choses simples, la bonne bouffe, j’aime apprendre des choses nouvelles. Je suis une femme heureuse dans la vie, je me sens privilégiée. J’ai eu une bonne famille, des soeurs et un frère extraordinaires. J’aime les humains.

J’aime les fêtes de Noel. J’ai adoré Paris, ce voyage de rêve fait avec ma fille que j’adore.

J’ai connu les tourne-disques, les 45 tours, les 33 tours, les cassettes 8 pistes, les cassettes audio, les cassettes VHS, Bêta, les téléphones anciens au mur, les téléphones cellulaires, l’ordinateur, la télévision noire et blanc, les MP3, les disquettes, les CD, DVD, clé USB, IPOD, les grosses enregistreuses à roulettes, le cinéma 8mm, le super 8 enfin…..tellement de technologies en 50 ans !

20

fév
2012

Un commentaire

Catégorie: Visions du Public

Auteur: Participant

Que sommes-nous devenus ?

Sur 20, fév 2012 | Un commentaire | Catégorie: Visions du Public | Auteur: Participant

À toi qui lira ce message. Je souhaite de tout coeur que la vie sur notre magnifique planète a évolué, que les humains qui l’habitent sont en paix et remplis d’amour. Que l’amour inconditionnel soit la première valeur qui est mise en pratique par vous. Que l’entraide et le partage en découlent tout simplement. Que vous preniez soin de cette magnifique planète et fassiez tout en votre pouvoir pour la protéger, la soigner et la guérir. Elle vous le rendra bien. Que vous soyez des créateurs et des guérisseurs. J’espère que vous savez pardonner à vous-mêmes et aux autres. J’espère de tout coeur que la première chose qui vous a été enseignée et que vous enseignez à vos enfants, c’est de vous aimer totalement pour ensuite aimer les autres tels qu’ils sont. De ne pas vouloir les changer, mais de les accepter avec leurs différences. De ne pas vouloir les contrôler, mais de mettre vos limites pour qu’ils ne vous contrôlent pas non plus. J’espère que vous enseigner les bonnes valeurs, et que vous apprenez aussi des autres. J’espère que vous savez encore vous amuser, rire, chanter et danser. J’espère que vous créez encore de magnifiques oeuvres d’art, peinture, écriture, musique, et autre. J’espère que vous prenez soin de votre santé, des personnes qui vous sont chères, des personnes âgées, des animaux… J’espère de tout coeur que vous êtes fiers de qui vous êtes aujourd’hui et que vous prenez soin de vous. Je vous envoie tout mon amour et de la lumière pour que ce magnifique futur voit le jour. Je demande à Dieu de veiller sur cette Terre et de la protéger. Mes enfants sont certainement encore vivants, alors j’aimerais leur dire ceci: « Merci mes amours, d’avoir partagé un bout de vos vies avec moi. Vous m’avez permis d’apprendre ce qu’était l’amour pur et sincère. Vous avez été de bons professeurs pour moi et si je vous ai offensés d’une quelconque façon, je vous en demande pardon. Ce n’était pas mon intention. Je vous aime du plus profond de mon coeur et prenez bien soin de vous et des vôtres. Linda oxoxoxo 😉 » À vous du futur, merci de m’avoir lue.

Envoyé par : Linda Gozzi
Je suis mère de deux enfants, une fille, prénommée Mickaele, qui aura bientôt 16 ans et un garçon, prénommé Gabriel qui aura 14 ans. Je suis une personne qui cherche à se reconnecter à ses émotions. Je suis très rationnelle, mécanisme de survie que j’ai développé pour ne pas mettre fin à mes jours. J’ai cherché pendant plusieurs années, à l’extérieur de moi, quelque chose qui me sauverait la vie. Aujourd’hui j’ai compris que c’est de l’intérieur que le salut viendra. J’apprends, petit à petit, à aimer la vie et à traverser sereinement les épreuves, à m’aimer et à m’apprécier. J’apprends à faire confiance et à lâcher prise. J’apprends à demander et à accepter de l’aide. J’apprends que je ne suis jamais seule et que je suis toujours protégée. J’apprends à tous les jours. C’est un travail de longue haleine, mais combien palpitant.

Last Broadcast Before Bouvet

We are arriving at Bouvet Island, the most remote land on Earth. The weather is perfect for our landing and hopefully we’ll find a route up to the summit. When I wake up in the morning, we’ll print the last of the visions of the future and will seal the time capsule I plan to leave at the summit. This is my last broadcast until I return. I carry with me your aspirations for the greatest of tomorrows. Dream, my friends, really dream!
This is an expedition for humanity; my family and loved ones, my dear wife Corinne, my beautiful daughter, Jane, and most of all Alix, yet to be born. May her future be filled with opportunity.
As high as the mountains, and deep as the sea, I love you all,
.j.

Music by You Are My Symphonic